Usenet Replayer



iso-8859-15


Path:  news2.ip-mobilphone.net ! NNTPLoader.ip-mobilphone.net ! not-for-mail
Subject:  [FAQ] Les bonnes manieres sur Usenet-fr
From:  jr <jqs@rouillard.org>
Organization:  Ga Bu Zo Meuf
Newsgroups:  fr.usenet.usages
Followup-To:  poster
X-Bonjour-Chez:  Vous
X-Mise-A-Jour:  28/04/02
Mime-Version:  1.0
Content-Type:  text/plain; charset="iso-8859-15"
User-Agent:  mien
Date:  Sun, 16 Nov 2014 00:00:01 +0100
Message-Id:  <tatie-ea3e50d1c3fb6a08a034022a566c4880-rouillard@autopubli.schtroumpfette.biz>
Expires:  Mon, 01 Dec 2014 00:00:01 +0100
X-Antivirus:  avast! (VPS 140913-0, 13/09/2014), Outbound message
X-Antivirus-Status:  Clean
Lines:  1107
NNTP-Posting-Date:  16 Nov 2014 00:03:38 CET
NNTP-Posting-Host:  82.240.96.100
X-Trace:  1416092618 news-2.free.fr 27482 82.240.96.100:50287
X-Complaints-To:  abuse@proxad.net
X-Received-Body-CRC:  1412052771
X-Received-Bytes:  51977
Xref:  news2.ip-mobilphone.net fr.usenet.usages:14736


Version texte seul de http://francette.net (Who's computer is this?)


Avertissement dit de Cassel: "ce document n'est signé
par aucun gouvernement, galactique ou intergalactique,
et aucune police ne peut vous forcer à être poli."
=====================================================

1 La technique
1.1 Bases d'Usenet
1.2 Lecteurs
1.3 Multi publication
1.4 Censure préalable

2 La forme
2.1 Se faire lire
2.2 Se faire comprendre
2.3 Se faire aimer

3 Le fond
3.1 Chartes
3.2 FAQ
3.3 Publicités
3.4 Humeurs


1 La technique et les bonnes manières


1.1 Les bases d'Usenet

1.1.1 Logiquement


Usenet est un vaste ensemble de forums dans lesquels
chacun peut écrire (sous réserve de contrôle préalable,
voir 1.4) et lire ce que d'autres y ont écrit.
Usenet est divisé en forums. Les forums sont rassemblés en
hiérarchies en utilisant la notation pointée. Par exemple,
fr.soc.politique est un forum de la hiérarchie
fr(ancophone), sous-hiérarchie soc(iété), dans lequel on
parle de politique. Il pourrait exister (ce n'est pas encore
le cas) un autre forum s'intéressant à l'aspect ethnologique
des organisations politiques, qui se nommerait
fr.sci.ethnologie.politique. Le contenu d'un forum
dépend donc non seulement de son nom, mais aussi de sa
place dans la hiérarchie. Il existe par exemple fr.soc.divers,
fr.usenet.divers, fr.misc.divers, etc. où l'on parle de
choses diverses, mais ayant rapport avec la sous-hiérarchie
locale.
Il existe un très grand nombre de hiérarchies primaires. Les
plus anciennes utilisent des abrévations comp, rec, misc,
soc, news, talk, sci, alt, etc.. pour informatique, forums
ludiques, divers, de société, forums, bavardages,
scientifiques, alternatifs. Cette dernière hiérarchie est un
fourre-tout où chacun peut créer un forum sans vérification.

Chaque pays ou groupe significatif de pays peut se faire
une hiérarchie dite nationale. de pour l'Allemagne, uk pour
le Royaume-Uni, etc. La hiérarchie fr a ceci de particulier
qu'elle est "francophone" et que donc y participent le
Canada, la Belgique, l'Afrique francophone, la Suisse, etc.
Ne jamais l'oublier dans le cadre des bonnes manières à
observer. Par exemple, il vaut mieux éviter les blagues ou
les remarques mettant en cause une nationalité, ou alors le
faire avec discernement.
Usenet possède son propre vocabulaire. On trouvera ici un
lexique des termes employés
voir (http://lexique.usenet.free.fr/ (Who's computer is this?) ).

1.1.2 Physiquement


Usenet emprunte des canaux divers pour se propager. Bien
que techniquement rien ne l'y attache c'est évidement
Internet qui est le support le plus courant et le plus
rapide.
Les délais de propagation vont de quelques secondes d'un
bout à l'autre de la planète -connexion Internet
permanente avec mises à jour instantanées-, à quelques jours
-connexion intermittente, mises à jour espacées ou
transport par bande-. On en tiendra compte dans les
discussions, certains peuvent répondre du tac au tac et
d'autres arrivent toujours après la bataille. Ce n'est pas
leur faute, et ils sont les bienvenus tout de même.

1.2 Les logiciels lecteurs et les bonnes manières

1.2.1 Lequel?


Pour lire les articles dans les forums, il faut disposer d'un
logiciel adapté. Le plus simple pour le débutant est
d'utiliser le logiciel fourni avec sa machine, en général
Microsoft Outlook Express, ou Netscape. Néanmoins les
messageries et lecteurs de nouvelles de ces deux logiciels
sont surtout des compagnons de brouteurs de pages Web, et
peuvent être assez gourmands en mémoire et ressources,
bien que très simples d'utilisation.
On pourra, une fois connecté, rapatrier d'autres logiciels
gratuits ou non. Bien souvent, l'achat d'une revue avec un
CD pour 3 euros épargnera les affres d'un chargement trop
long, et cela vaut le coup.

Certains -la plupart en fait- des logiciels de lecture de
forums permettent de faire l'opération hors-ligne. C'est à
dire que, pour diminuer les frais de téléphone, les forums
sont chargés en vrac, la lecture est faite une fois la ligne
raccrochée, les réponses publiées également "hors ligne".
Puis, lors de la connexion suivante, les messages sont émis.
Ils portent tous à peu près la même heure d'émission. Donc
ne pas faire de remarque si 10 articles de Jean Dupont
apparaissent au même instant, si ça se trouve il les a
écrits en 48 heures.


1.2.2 Configuration


Dans le cadre d'un traité de bonnes manières, tatie
Francette ne va pas entrer dans les détail des réglages des
serveurs et autres rouages. Néanmoins il y a certains
champs de la configuration auxquels il faut prendre soin:
ceux qui réflètent votre identité et ceux qui mettent votre
article en page.

1.2.2.1 Le Nom


From: Jean Dupont (dupont@bla.fr)


Mettez votre nom en entier (avec le prénom devant:
pré = devant!) dans le champ correspondant ou
dans votre signature. Sauf si votre anonymat est plus
important que la règle élémentaire de politesse qui
veut qu'on se présente avant de parler. Vous pouvez
choisir de mettre des initiales ou un pseudonyme
dans le champ "nom", de façon à ce que votre nom
n'apparaisse pas 50 fois devant les yeux de votre
employeur dès qu'on interroge le forum. Dans ce
cas, signez vos articles.
Si un de vos interlocuteurs a choisi l'anonymat,
supposez a priori qu'il est dans une situation où il ne
peut pas se permettre d'exprimer des opinions
tranchées sous son nom (employeur sensible, femme
jalouse, c'est Jacques Chirac, etc.) Néanmoins
souvent cet anonymat ne sert vraiment qu'à émettre
des opinions extrêmes et insultantes. Vous aurez vite
fait le tri de vos interlocuteurs anonymes.
Parfois on veut distinguer l'adresse de l'émetteur de
l'article et l'adresse de retour des réponses. Les
logiciels offrent la possibilité de régler un champ de
réponse :

Reply-to: dupont@bla-bis.fr


1.2.2.2 L'adresse


Mettez votre adresse électronique sans erreur dans
le champ adresse. Certains internautes croient
nécessaire de mettre une adresse qui est un vrai
rébus pour confondre les envoyeurs de courriers
publicitaires non sollicités. Si vous êtes comme tatie
Francette à publier tout le temps, votre adresse sera
effectivement repérée par les publicitaires et vous
recevrez plein de courrier non désiré. Les solutions
pour s'en affranchir sont nombreuses et pas toujours
très commodes, mais quand vous aurez été obligé
de refaire un courrier à cause d'un champ adresse piégé,
vous râlerez. Ne faites pas à autrui....

D'autre part, mettre une adresse fausse a un gros
inconvénient: si vous écrivez à quelqu'un et que le
message n'arrive pas (machine hors service, ou ... il a
une adresse fausse), vous ne serez pas averti,
puisque l'adresse de retour est fausse. Pire: le
message arrivera dans la boîte du responsable
système local. Si c'est le frère de votre conjoint, vous
êtes dans le pétrin. Même sinon, ça va l'agacer.

Ne pas faire:

From: Jean Dupont dupont@blaNOSPAM.fr)

Faire: visiter les sites parlant de Spam Assassin,
visiter www.alussinan.org, visiter les sites ou les fai
proposant filtrage et/ou redirection.


1.2.2.3 L'organisation


Organization: Plutot mourir


Ce champ est souvent rempli automatiquement par
les serveurs des grandes sociétés. Si vous êtes
maître du champ en question, mettez-y ce qui vous
passe par la tête, et admirez l'imagination des autres
internautes.

1.2.2.4 Le format des articles


Réglez votre logiciel de façon qu'il n'envoie pas de
HTML, interdit dans la hiérarchie fr, ni de "vcard"
ou tout ce qui peut ressembler à une pièce jointe.
Attention, certains logiciels sont livrés avec le
réglage inverse.
N'envoyez donc pas d'images ou de documents binaires
attachés. Des robots veillent et vont, soit annuler
votre article (cas des images), soit vous envoyer un
message poli (cas du HTML).
Pourquoi pas d'HTML? Simplement parce que ça
prend de la place et du temps à charger, et que seuls
certains lecteurs le comprennent: les brouteurs de
Web, Netscape et Microsoft Explorer
essentiellement. Sur les autres lecteurs, cela donne
un fouillis infâme.

1.3 La multi-publication et la publication croisée

Un article peut être proposé dans différents forums à la fois. Il y a
plusieurs façons de le faire, les mauvaises et la bonne.

1.3.1 Première mauvaise méthode


Newsgroups: fr.bla.bli

l'article

Newsgroups: fr.blu.blo

l'article

Newsgroups: fr.ble.bly

l'article


La multi-publication consiste à proposer plusieurs fois de
suite le même article dans plusieurs forums différents. Ce
faisant, on duplique l'article inutilement, et on empêche les
lecteurs de nouvelles de le marquer comme "lu" dans le
premier forum où il est trouvé. Le malheureux lecteur devra
donc se cogner la lecture de toutes les copies de cet
article.

C'est une très mauvaise idée, la preuve c'est qu'elle est
employée par les gens qui font de la publicité intrusive et
massive. De plus, on ne peut pas faire ça par erreur avec
les logiciels modernes, et cela sera donc pris à juste titre
comme une agression par les lecteurs des forums
concernés.

1.3.2 Deuxième mauvaise méthode


Newsgroups: fr.bla.bli,fr.blo.blu,fr.ble.bly,fr.un-autre,etc..

l'article


(attention, pas de blanc entre les noms des groupes et les
virgules.)

La publication croisée aveugle consiste à proposer le
même article dans différents forums sans mettre en place un
champ suivi approprié (Followup-to), ou à répondre à un
tel article sans faire attention aux champs. La publication
croisée peut avoir son intérêt cependant, si elle est
consciemment utilisée.

1.3.3 Bonne méthode


Newsgroups: fr.bla.bli,fr.blo.blu,fr.ble.bly,fr.un-autre, etc..
Followup-to: fr.bla.bli

l'article



(attention, pas de blanc entre les noms des groupes et les
virgules.)

Il faut distinguer les forums d'appel et les forums de suivi.
Par exemple, si l'on désire lancer une discussion sur la
politique de la recherche, on pourra faire une publication
croisée sur des groupes scientifiques et sur des groupes
politiques. Ce sont les forums d'appel, mentionnés dans le
champ "Newsgroups".
En général, il est souhaitable que la discussion se tienne
dans un forum particulier, c'est le forum de suivi,
mentionné dans le champ "Followup-to". Toute personne
répondant à l'article d'appel avec un lecteur de nouvelles
raisonnablement moderne sera automatiquement renvoyée
sur le forum de suivi.
Parfois (note), une discussion est souhaitable dans deux ou
trois forums en parallèle, on peut donc avoir quelques forums
de suivi. Par exemple, un fil de discussion concernant la
création d'un nouveau forum. Si les forums d'appel et les
forums de suivis sont les mêmes, on peut donc se passer de
remplir le champ "Followup-to". Le faire tout de même
montrera aux éventuels mécontents que l'opération de
publication croisée est volontaire.

(note) exemples de cas où la discussion sur deux ou trois
forums peut se justifier:
fil intéressant deux groupes de deux hiérarchies pas
forcément acheminées chacune partout. Par exemple,
une hiérarchie interne et une externe, ou deux
hiérarchies nationales.
fil intéressant deux groupes de thèmes complètement
différents habituellement. Par exemple il y a eu
des cas tout à fait justifiés entre religion et
l'astronomie ou la médecine.
fil dans lequel un intervenant 'principal' vivant à
l'étranger n'a pas fr (disons juste
soc.culture.french, cas fréquent).
fil intéressant le devenir d'un groupe, abordant le
thème du groupe.

1.4 La censure préalable


Souvent appelée "modération", terme aménagé de l'anglais.
Il ne s'agit pas d'une cen-
sure policière, mais d'un contrôle avant
publication (ou juste après ce qui ne fait guère de différence, et
s'appelle rétro-modération), aboutissant à l'acceptation, le
rejet, ou la demande de modification de l'article.

Les articles sont acceptés ou rejetés selon certains critères en
principe définis dans la charte du groupe (voir Chartes 3.1).
Ces critères peuvent aller de la simple vérification de la forme
(présence de marqueurs dans le sujet, pas de multipostage abusif
cf 1.3) ou du fond (hors sujet, contenu illégal) jusqu'à la
direction de la discussion (sujet considéré comme épuisé ou
provocant.)

Il est possible que l'article soit commenté (de façon visible et
identifiable) par la personne qui l'a approuvé. Soit pour faire
une réponse brève, soit pour dire qu'il s'agit de la dernière
contribution acceptée sur le sujet, soit pour prévenir les âmes
sensibles que l'article est susceptible de heurter, soit...pour
d'autres raisons.

Comment cela marche-t-il? Certains groupes sont marqués de façon
qu'un article qui y est envoyé soit préalablement soumis pour
vérification à une adresse de courrier électronique convenue.
À cette adresse se trouve

soit un opérateur humain qui approuve ou rejette (avec un mot
d'explication) l'article soumis. Il répond au nom de modérateur.
Ce travail peut être fait en équipe.
Exemple: news:fr.comp.applications.libres.

soit un robot qui fait de même sur des critères applicables
automatiquement.

soit rien et personne, ou un robot qui rejette tout avec un
petit mot badin pour le proposant. Ce genre de forum s'appelle
"auto-modéré" et est réservé à ceux qui savent bricoler leurs
en-têtes, voir news:fr.misc.bavardages.dinosaures. En fait le
seul "truc" consiste à positionner soi-même l'en-tête "Approved".

L'entité -humain ou robot- qui reçoit donc cet article par courrier
électronique, le publie sur Usenet avec l'en-tête "Approved"
correctement positionné, ou le rejette. La présence de cet en-tête
assure ensuite la propagation de l'article. Les différents serveurs
de la chaîne de propagation "savent" que l'en-tête est requis dans
ce groupe et refusent les articles qui ne le portent pas.

Newsgroups: fr.bla.modere
Approved: moderateur@cens.fr
..
l'article


Si donc l'article que vous venez de soumettre n'apparaît pas, ou
apparaît localement puis disparaît en quelques secondes, c'est
vraisemblablement parce que l'un des forums du champ
"Newsgroups" est sous un tel contrôle. Votre article apparaîtra
sur l'ensemble des forums lorsqu'il aura été effectivement publié.
En attendant, c'est un simple courrier électronique en attente
dans une boîte aux lettres.

Ces groupes sont censés avoir une qualité supérieure aux autres,
en raison du processus de relecture et d'approbation. Inversement,
le débit y est plus lent et les discussions rapides moins faciles,
sans compter le biais sur le fond lié au fait que tout ce qui est
publié a par construction reçu l'approbation de tiers. Il y a
parfois des "listes blanches" ou des "listes noires" sur ces
groupes, ce qui en accélère le contrôle. La liste blanche est la
liste des personnes automatiquement approuvées (par un robot donc,
et tant que le responsable du robot y consent). La liste noire est
la liste des personnes automatiquement rejetées. La liste noire
contient par exemple des adresses fictives génératrices de
publicités abusives.

En cas d'abus supposé de contrôle sur un tel groupe, le seul
recours efficace est de se plaindre sur fr.usenet.abus.d, lieu
prévu pour parler (c'est le .d de discussion) des abus d'Usenet.
A vrai dire, aucune autre méthode n'est vraiment efficace, car
un tel forum appartient de fait à l'entité visée par l'adresse
dite de modération, individu, équipe ou propriétaire du robot,
et la seule façon de changer la ou les personnes en question est
d'obtenir un message de contrôle changeant cette adresse. Il faut
donc convaincre les autorités avec des arguments. Il n'y a pas de
processus documenté pour cela, vote ou autre.

Si donc vous soumettez un article dans un tel forum, veillez plus
que jamais à en connaître la charte, et à en avoir lu les
éventuelles FAQ, avant de publier.

Il y a à ce propos une FAQ qui est régulièrement publiée sur
news:fr.usenet.reponses, de Raphaël Hertzog, avec le sujet:
Subject: [FAQ] La moderation et les groupes moderes

2 La forme et les bonnes manières

2.1 Se faire lire

2.1.1 Le sujet


Le sujet d'un article doit correspondre à ce qui s'y
trouve. Si vous initialisez un fil , ne mettez pas
comme sujet "Question" ou "Bonjour".

Si vous répondez à un fil, mettez le sujet à jour, par
exemple en préfixant l'ancien sujet.
Exemple:

Subject: huile d'olive (etait: poisson au four)


Si vous éditez le sujet, pensez que les caractères
"Re: " (pas de blanc avant le ":", un blanc après)
marquent une réponse et sont gérés
automatiquement par les lecteurs. Dès le second
article d'un fil, tous les messages sont préfixés par
"Re:" et surtout, par un seul (si vous voyez parfois
"Re: Re : Re: " c'est à cause d'une bogue de certains
lecteurs qui ne respectent pas la convention, ici à
cause de l'espace après le second "Re". Si vous triez
les messages par sujet dans votre lecteur, les "Re: "
ne sont pas classés à la lettre R mais avec leur tête
de fil.

Comme indiqué ici, ne mettez pas de noms propres
d'autres intervenants dans les sujets.

2.1.2 La mise en page

La mise en page de votre article est la première des
politesses aux autres lecteurs.

2.1.2.1 Les citations


La citation de l'article auquel vous répondez doit être
faite correctement: votre propre article en est la
suite (ne répondez pas en citant après! Même si Outlook
Express vous le fait faire: corrigez.)
Découpez les passages significatifs et seulement ceux-là,
laissez le nom de la personne qui parle en haut de
l'article. Exemple:

Pierre Dupont a dit:

> bla bli
> blo blu

Je ne suis pas d'accord parce
que ceci et cela....

> bly ble

Et à ce sujet je pense que...

--
Signature


Attention, les citations en cascade deviennent
difficiles à lire. Parfois elles sont nécessaires, mais
3 ou plus niveaux de citation demandent une réelle
habitude au lecteur. Faites un effort pour rendre
votre message lisible et autosuffisant, s'il y a
plusieurs niveaux d'imbrication.

2.1.2.2 Repliement à 72 caractères par ligne


La plupart des logiciels lecteurs de nouvelles replient
les lignes à une valeur réglable. Si le vôtre ne peut
pas le faire, jetez le. Des logiciels gratuits le font
très bien.
Réglez cette valeur autour de 70 (72 disent les
textes). En effet, certains terminaux sont limités à 80
caractères, et si votre article est cité en cascade
plusieurs fois, il va finir par déborder.

Si vous ne faites pas attention, votre article une fois
cité va être tronqué ainsi:

La Fontaine a dit:

> Un pauvre laboureur sentant sa fin
prochaine
> fit venir ses enfants, leur parla sans
témoins

Attention, si vous vous réglez trop court, ça ne va
pas non plus. On me dit 68 au minimum. Oh, mettez donc
72 et zut.

2.1.3 La signature


La signature est un petit texte que la plupart des
lecteurs ajoutent aux articles que vous envoyez. La
signature .. signe, comme son nom l'indique. Mettez
y votre nom (surtout s'il n'apparaît pas dans l'en-tête
"From"). Un apophtegme peut être ajouté, ou une
courte publicité sur un sujet qui vous tient à coeur,
ou un lien. En lisant les signatures des autres, vous
aurez des idées.

Attention: la signature doit avoir une longueur
raisonnable (1 à 5 lignes est raisonnable, 4 est le
maximum parfois imposé si l'article est soumis) et ne
pas distraire de la lecture de l'article. Ceci arrive
souvent si la signature contient une phrase, un proverbe
quelconque, et n'est pas graphiquement séparée de
l'article.

Si vous mettez un lien vers une page Web qui
contient votre adresse, inutile de la rajouter en
signature. Inutile également d'y mettre la liste de vos
diplômes depuis le certificat d'étude.

Une convention habituelle est de la faire précéder
par deux signes "moins" sur une ligne suivis par un
blanc..

Exemple (une ligne blanche en tête):


--
Tatie Francette http://francette.net/ (Who's computer is this?)


Ne mettez pas de formule de politesse systématique
dans la signature (elle pourrait tomber à plat), mais
écrivez la à la main.

2.1.4 Les suivi-à

S'il vous semble qu'une conversation dérive du thème du
groupe où vous vous trouvez, il peut être opportun de
changer de groupe. La manoeuvre technique est facile (il
suffit de mettre quelque chose dans le champ
Followup-To:) mais il faut faire attention à ne pas faire
d'impair. En effet votre interlocuteur pourrait avoir
l'impression que vous cherchez le dernier mot devant un
auditoire et que vous l'expédiez ailleurs. Et le nouvel
auditoire du nouveau groupe n'y comprendra rien.

Tatie conseille donc au puriste la manoeuvre suivante:
Aller directement sur le nouveau groupe pour y
répondre, en mettant un petit message à l'usage des
innocents contributeurs du nouveau groupe "ceci est
la réponse au message en référence sur fr.bli". On
fera ceci en utilisant la fonction "Répondre" du
lecteur de nouvelles, de façon que les références
soient correctes.

Récupérer le "Message_Id" de cet article (avec la
commande "Voir tous les en-têtes" qui doit exister
sur votre lecteur).

Revenir sur le premier groupe et y mettre une
deuxième réponse courte du genre "je réponds sur le
message <news:qsd@qsd> dans le groupe fr.bla.".
Mettre un suivi-à (Followup-To) "poster" ce qui
signifie que les éventuelles réponses sur ce message
vous arriveront par courrier personnel, et c'est un
bon signe de fin de discussion sur ce forum.

2.2 Se faire comprendre

2.2.1 La langue


Le français, le français, le français, le français. Dans ses
variantes belge, suisse, gabonaise, canadienne, sénégalaise
ou autres.

Conduites à tenir:

Dans un forum international (soc, talk, etc.)
La règle de base veut que l'on réponde dans la
langue de l'article initial.

Vous trouvez une langue étrangère dans un forum fr.
Déterminez pourquoi et agissez en conséquence:

Quelqu'un fait de la provocation depuis l'étranger.
"Les français ne se lavent pas et sont
radioactifs." Il ne lira jamais votre réponse
sur le forum. Insultez le par courrier privé.

Quelqu'un répond dans une langue
étrangère à un article français: c'est très
impoli mais peut-être ne l'a-t-il pas fait exprès.
Si c'est le cas, répondez lui gentiment en
français. S'il l'a fait exprès, répondez lui, pas
gentiment, en français.

l'article initial fait l'objet d'une publication
croisée sur différents forums, dont certains ne
sont pas dans une hiérarchie francophone.

Si certains de ces forums sont des
forums nationaux non francophones
(de, es, etc.)

Newsgroups: fr.bla.bli,
de.ga.bu

Il n'y a pas de bonne solution:
quelque langue que vous
employiez, vous allez embêter
quelqu'un d'autre de bonne foi.
Taisez-vous. Si vraiment vous
sentez que vous devez répondre,
fendez vous d'un article bilingue.
Cas particulier: certains forums
nationaux utilisent plusieurs
langues (Inde, Israël..). Pourquoi
pas le français? Après tout il y a
Pondichery et le Sentier.
Répondez en français, vous,
vous êtes sur fr.

Si tous les autres forums de la liste sont
dits "internationaux" (soc, talk, etc.)

Newsgroups: fr.bla.bli,
talk.ga.bu

Pas de scrupule: répondez en
français. En effet la présence
d'un forum fr dans la liste
indique la langue de travail qui
s'impose. Par exemple, sur
l'insistance d'un célèbre activiste,
le forum
talk.politics.european-union créé
début 95 a comme langues
officielles et de travail toutes les
langues européennes.

Vous trouvez une langue étrangère peu
répandue dans un forum fr
Le plus souvent c'est une simple erreur de
l'envoyeur. Voyez la conduite à tenir avec bonhomie.

Les langues régionales des pays francophones
(basque, wallon, etc.)
seront utilisées avec précaution et traduites en
français, par souci de politesse pour que tout le
monde comprenne, mais traitées avec mansuétude
en ce qu'elles participent à la grande diversité
culturelle qui fait la richesse de nos beaux pays.

Les citations en langue grecque ou latine,
nos langues mères autrefois parlées à Massilia,
Nikaia, Antipolis, Lutetia, Portus Namnetum ou
Lugdunum, font partie de la conversation usuelle des
gens de qualité et seront néanmoins traduites à la
demande pour la jeunesse en situation, horresco
referens, d'échec scolaire.

2.2.2 L'orthographe et la grammaire


Une idée qui circule beaucoup est qu'il ne faut pas corriger
l'orthographe des autres. Beaucoup de
gens pensent qu'il s'agit là d'une autorisation, voire d'une
incitation à maltraiter l'orthographe ou la grammaire.
En vrac, les pensées de tatie Francette:

Oui, il vaut mieux un article sans faute qu'un article
avec.
Non, si quelqu'un relève une faute sans méchanceté
particulière, ce n'est pas une provocation en duel.
Remerciez et si la faute en vaut le coup, redirigez le
suivi, elle fera un fil sur fr.lettres.langue.francaise.
Oui, même si personne n'a relevé votre confusion
entre infinitif et participe passé soyez sûr que
beaucoup en ont ri, ou pleuré.
Non, on ne peut pas remplacer "qu" par "k", ou
"quoi de neuf" par "koi de 9".

Bref, si vous estimez en avoir besoin, utilisez un correcteur
d'orthographe.

2.2.3 Les accents


Si vous le pouvez, écrivez avec les accents et les
cédilles. Même sur les majuscules. Usenet transporte
à peu près correctement les accents, l'immense
majorité des utilisateurs francophones peut les lire.
Si votre interlocuteur n'utilise pas les accents, ne le
relevez pas: il est peut-être dans un pays où les
accents ne sont pas faciles à obtenir sur les claviers.
Parfois un utilisateur d'un pays asiatique se plaindra
de ne pouvoir lire facilement les caractères
accentués. Excusez vous le cas échéant, mais il s'agit
d'une infime minorité, et il serait bien plus
dommageable d'abîmer le sens de vos articles pour
la majorité.

Hélas, il faut (encore) éviter les accents dans les
sujets. Les logiciels ne sont pas toujours capables de
les traiter correctement. Pensez-y.

2.2.4 Les trombines


Les trombines sont ces séquences de caractères qu'il
faut regarder en penchant la tête vers la gauche. Elles
servent à mettre un "ton" dans le texte de votre
article. En effet celui-ci sera lu pendant quelques
semaines un peu partout, et hors contexte. Le
sarcasme froid sur les fonctionnaires, si drôle quand
vous parlez à votre ami fonctionnaire qui est le
premier à en rire, va être mal interprété par
l'instituteur en grève 8 jours plus tard. La trombine
souriante :-), par exemple, indique que vous ne
pensez pas complètement ce que vous écrivez.

Il y a des listes et des listes de trombines.
Drôles à consulter mais personne n'est censé
les apprendre par coeur. Limitez vous aux
classiques:
:-) pour un sourire, avec les variantes
:) et :-)))))))

:-( et ses amis :( et :-(((((

;-) pour un clin d'oeil.

Souvenez vous tout de même qu'elles ont sans doute
été inventées par la même personne qui a lancé les
rires enregistrés pour séries télévisées drôles. En
conséquence, elles sont souvent destinées à un
public de demeurés à qui il faut dire quand rire.

2.2.5 Les abréviations ou sigles

Ne pas en abuser, c'est un fléau de l'époque moderne
âprement combattu par l'AAA (Association
Anti-Acronymes).

On peut néanmoins mentionner les suivantes :

A : première lettre de l'alphabet
PS : post scriptum
MDR : mort de rire (variante TDR : tordu de rire)
AMHA : à mon humble avis (variante VEUC : vous êtes
un con)
AMAPSH : à mon avis pas si humble
RTFM : Relisez Le Foutu Manuel (abréviation étrangère)
ROTFL : MDR par terre (abréviation étrangère)
FOCAB : Les français, bien sûr, sont des bâtards
(abréviation couramment utilisée sur les forums
outre-Manche).
SJPMP : si je puis me permettre
QJAVA : quand j'avais votre âge
FEDCNQ : force est de constater néanmoins que (variante:
cependant)
INEDPMVQ : il n'en demeure pas moins vrai que
(variante : cependant)
EDDCQVDED : en dépit de ce qui vient d'être dit
FDPPFDPPMM : fils de paysan, petit-fils de paysan,
paysan moi-même (variante avec ouvrier)
DUPTJMAADLPS : dans un premier temps, je
m'attacherai à développer le point suivant
JTARTLESLRNAEP : je tiens à remercier toute l'équipe
sans laquelle rien n'aurait été possible.
JNSPPALIPQEDTFUS : je ne souhaite pas polémiquer
avec l'intervenant précédent qui est de
toute façon un sot.

Bon d'accord, certains sont d'emploi moins fréquent que
d'autres. Voir le lexique des termes employés.

2.2.6 LES MAJUSCULES

L'usage des majuscules, tant en courrier que sur les forums,
indique que l'on crie. Servez vous en à l'occasion MAIS
N4INSULTEZ PAS LE PETIT NOUVEAU QUI A COINC2 LA TOUCHE
MAJUSCULE DE SON CLAVIER.

2.2.7 Les idiotismes

Usenet récupère tous les termes/idiotismes employés sur les
différents moyens de communication du réseau comme
spam (envoi massif d'articles ou de messages non
sollicités). Il a toutefois quelques mots spécifiques de la
publication en public, comme troll (intervenant qui en
rajoute systématiquement, ne conclut jamais et provoque)
ou dinosaure (responsable plus ou moins barbu d'une
partie de la diffusion des forums) . Voir encore le lexique
des termes employés. Jusqu'à la publication longtemps
attendue du présent document, on s'envoyait la Netiquette
à la figure. Le Gros8 est la hiérarchie de forums primitive à
8 racines, qui est la mieux distribuée.

2.3 Se faire aimer

2.3.1 Généralités


Usenet n'est pas un monde d'une autre galaxie. Les
règles classiques et de bon sens s'y appliquent. Ce
n'est pas parce que vous pouvez couper votre
modem que quelque part quelqu'un n'a pas été
blessé. Et aussi, ce n'est pas parce que tout se passe
par des fils qu'un jour vous ne pourrez pas
rencontrer ceux à qui vous parlez.

2.3.2 Le tutoiement


Par une aberration incompréhensible, nombre
d'internautes pensent qu'il est impoli de vouvoyer ses
interlocuteurs. Tatie Francette ne peut s'empêcher
de penser qu'il n'y a aucune particularité dans les
échanges électroniques qui doive changer les
habitudes de tutoiement/vouvoiement.

On fera comme dans la vraie vie:

En France et en francophonie européenne, on
vouvoie les inconnus, ou simplement les gens à qui
l'on veut manifester de la distance ou du respect, ou
même on vouvoie par habitude ou à tout hasard.
Tutoyer ceux que l'on tutoierait face à face: des
connaissances relativement proches. Sinon l'on
s'expose à bafouiller s'il s'avère un jour que le
consultant en recrutement qui vous met sur la sellette
est justement Arthur51 de fr.rec.humour.

Dans d'autres pays francophones, le tutoiement est
plus spontané. Il ne faut donc pas prendre la mouche
entre français et canadien si l'un vouvoie et l'autre
tutoie.

Néanmoins, comme dans la vraie vie, on ne tutoiera
pas quelqu'un qui ne le désire pas. Un bon indice de
ce non-désir, c'est en général que lui-même vouvoie.

Si on vous dit qu'il est de règle de tutoyer: c'est faux.
Si on vous dit que c'est méprisant de vouvoyer: c'est
faux.
Pourquoi le serait-ce? Chacun attache à tout cela la
signification qui lui semble adéquate selon le
contexte.

2.3.3 Les courriers privés


Ne pas publier sur un forum un courrier privé. Si
quelqu'un a décidé de vous envoyer un courrier à
vous et pas au monde entier, ce n'est pas pour que
vous, vous le publiiez, même en partie, même en
occultant le nom. Considérez qu'un courrier privé est
sous copyright. Il faut demander et obtenir
l'autorisation de l'émetteur pour le publier.

2.3.4 Pas de noms propres dans les sujets


Sauf si vous parlez d'un personnage public, politique
par exemple, ne mettez pas de nom propre dans un
sujet, et surtout pas celui de vos interlocuteurs. C'est
une agression particulièrement inutile (le sujet est
extrêmement visible sur les lecteurs) qui peut se
retourner contre vous car il va bien se trouver
quelqu'un pour renverser la situation.
En effet les fils peuvent être fort longs, se propager
sur d'autres forums et le sujet initial se perdre
complètement. Un nom propre cité à propos d'une
affaire économique peut se retrouver en 15 jours en
titre d'un article scabreux, dans un autre forum.

3 Le fond et les bonnes manières

3.1 Les chartes


Le but du jeu consiste évidemment à intervenir dans le
forum adapté à ce qui vous intéresse. Chaque groupe
Usenet a ce qu'on appelle une charte, c'est à dire une
brève description du groupe avec quelques conseils
d'utilisation. Trop souvent la charte est très sommaire et on
en apprend autant du simple titre du forum. Le contenu
d'un forum dépend théoriquement de sa charte mais en
pratique des seuls participants (ou des personnes répondant
au nom de 'modérateur').
Néanmoins, dans le cas des forums soumis à cen-
sure préalable (cf 1.4), si la personne responsable du
contrôle fait son travail correctement, elle doit simplement
vérifier que les articles soumis correspondent à la charte du
groupe, qui est en principe plus précise.

Tout sur les groupes fr dans http://usenet-fr.news.eu.org/ (Who's computer is this?)

3.2 Les FAQ


Les "Foires aux Questions" (l'abréviation d'origine est
étrangère) sont des listes de questions fréquement posées
avec leurs réponses. Si vous débarquez sur un groupe, il est
fort probable que la question que vous voulez poser existe
déjà dans la FAQ. Trouvez-la et consultez-la d'abord, les
FAQ sont publiées régulièrement (15 jours ou un mois) et
sont disponibles sur différents sites.
Dans les groupes soumis à cen-
sure préalable (1.4), il est d'ailleurs de règle
que les questions dont la réponse est dans la FAQ ne sont pas
publiées.

De toutes façons, c'est toujours une bonne idée de lire un
forum un certain temps avant d'y publier quelque chose,
juste pour humer l'air et ne pas se ridiculiser par une
question stupide.

Les FAQ des groupes francophones se trouvent à
http://usenet-fr.news.eu.org/ (Who's computer is this?)

3.3 La publicité/propagande

Vous avez une activité commerciale, une passion, un combat, et
vous voulez en faire la promotion.


3.3.1 Ne pas faire


Il ne faut pas envoyer à des inconnus des courriers de
propagande non sollicités. Vous allez vous-même en
recevoir quelques-uns par jour, et trouver cela bien
agaçant.

3.3.2 Faire

Publicité commerciale


Une hiérarchie biz est consacrée aux articles
publicitaires et informations commerciales. Ne vous
faites pas trop d'illusion en publiant là-dedans
toutefois, c'est un peu comme si une chaîne de
télévision était consacrée exclusivement aux
publicités.

Propagande


Construisez une page Web, et mettez un lien sur
cette page dans votre signature. Exemple:

Dieu est grand.

-- Cardinal Lustiger lusti@arch-paris.fr
La Conférence des évêques de France http://www.cef.fr/ (Who's computer is this?)


3.3.3 Les marronniers


Il existe des articles et des thèmes qui circulent sur Usenet
depuis toujours, sans jamais s'éteindre. Sachez les
reconnaître:

3.3.3.1 Les MMF

Faites de l'argent rapidement, où l'on vous
demande d'envoyer une petite somme à
quelqu'un et de propager le courrier. C'est
illégal, et surtout ça ne marche pas sinon je ne
serais pas là à faire cette page. Ignorez
les, toute réponse ne ferait qu'aggraver le mal.
De plus les MMF sont annulés à vue. Tout ce qui
en resterait au bout d'une heure serait...votre
réponse.

3.3.3.2 Les appels

....pour le pauvre petit Toto qui est sur le
point de mourir et voudrait bien recevoir 10
zillions de courriers ou de cartes postales.
Ignorez l'article. Il y a au moins un cas recensé
où le garçon a été sauvé, est maintenant un
grand garçon qui se moque de cette histoire,
et l'hôpital continue à crouler sous les cartes
postales.
....pour la cousine qui se marie et à qui il
faut envoyer des félicitations par courrier
électronique. Insultez celui qui fait cet appel, la
cousine n'a peut-être pas envie que tous ses
ex sachent qu'elle se marie. Mieux, faites vous
passer pour un ex, il comprendra peut-être
mieux.
....pour voter non à
rec.music.white-power, le forum néo-nazi.
Le vote est terminé depuis longtemps, et
l'adresse de vote a dû être fermée à cause du
traffic monstrueux créé par cet appel qui
tourne depuis des années. Le résultat du vote
a été "non".

3.3.3.3 Les farces

Diverses farces circulent, concernant des virus
imaginaires par exemple. Utilisez votre bon
sens et faites attention avant de les propager.

3.3.3.4 Les sujets chauds

Demander si Dieu existe dans un forum
religieux, s'exprimer contre l'avortement dans
un forum sur la libération de la femme, faire
l'apologie de Microsoft dans un forum sur
linux, sont des sujets chauds. Ils ne sont pas
interdits, évidemment, mais il est probable que
le fil va durer six mois et que des horions
virtuels vont s'échanger.

3.4 Les humeurs


Vous avez des humeurs, les autres ont des humeurs.
C'est normal. N'oubliez pas que les forums ne sont que des
lieux de discussion et que ce qui s'y dit ne doit pas vous
rendre malade ou vous inciter à battre votre femme.
La personnalité réelle des intervenants
n'est sans doute pas aussi tranchée que ne le laisse
supposer l'expression de leur avis sur l'avortement ou sur
Microsoft.
Parfois certains, le plus souvent sous une identité truquée,
postent un grand nombre d'articles de propagande ou de
provocation. Si ces articles vous irritent, on peut utiliser
la technique de la "liste tueuse" [killfile] qui permet de se
débarasser de ces importuns. Vous ne perdrez pas
d'information: Vous serez tenu au courant par les réponses
que font les autres, et, si besoin se fait sentir, voir ces
article par une commande, volontaire cette fois, du genre
"voir tous les articles", que tout bon lecteur de news doit
posséder.

3.4.1 N'oubliez pas

N'oubliez pas que des serveurs comme Google
conservent et rendent public pour l'éternité tout ce qui se
dit sur Usenet. Si cela vous effraie, vous pouvez introduire
l'en-tête "X-No-Archive: Yes" parmi vos en-têtes
d'articles, ou, si vous n'y arrivez pas avec votre lecteur,
mettre l'en-tête en première ligne de l'article, suivi par une
ligne blanche.

N'oubliez pas que la commande "Cancel" ou "Annuler"
permet d'annuler l'article que vous venez d'envoyer.

N'oubliez pas non plus que les articles ainsi annulés ou
marqués "No-Archive" sont tout de même conservés sur
certains archiveurs et serveurs de nouvelles.

N'oubliez pas que que tout ce que vous lisez n'est que le
résultat de l'excitation, par des électrons, d'atomes de
terres rares déposés en couches minces sur un écran de
verre. Pas de quoi s'exciter soi-même.

3.4.2 Enfin

Les bons conseils sont faits pour ne pas être suivis toujours
et tout le temps, surtout ceux de ce manuel. Le contenu
prime la forme, mais en général il n'y a pas compétition
entre les deux. Cela arrive parfois cependant. Choisissez le
contenu.

Liens, contacts et couleurs sur http://francette.net (Who's computer is this?)

--
J Rouillard



Where you can get the newsgroup fr.usenet.usages